Déclaration de transparence relative à l’esclavage moderne

Année fiscale : 2019

Introduction :

Cette déclaration a été faite au nom de la famille de sociétés Kemin Industries (se référant ci-après collectivement à « Kemin »).

La loi sur l’esclavage moderne du Royaume-Uni de 2015 exige de certaines entreprises qui mènent des activités au Royaume-Uni, qu’elles publient chaque année une déclaration au sujet de l’esclavage. Cette déclaration illustre les actions de l’entreprise afin de s’assurer que l’esclavage moderne et le trafic humain ne fassent pas partie des opérations ou des chaînes d‘approvisionnement de l’entreprise Cette déclaration en particulier couvre les étapes entreprises par Kemin pendant l’année fiscale terminant le 31 décembre 2016.

Nos structures, notre entreprise et nos chaînes d’approvisionnement :

Fondée en 1961 par R.W. et Mary Nelson, Kemin a fait ses débuts dans une ferme familiale à Des Moines en Iowa aux États-Unis. Aujourd’hui, Kemin est une entreprise mondiale d’ingrédients nutritionnels avec des installations de fabrication dans neuf pays, des clients dans plus de 120 pays, et plus de 2 000 employés à travers la planète. Kemin fait tout en son pouvoir pour toucher la moitié de la population mondiale à chaque jour en améliorant la qualité, la sécurité et l’efficacité de la nourriture, des produits en lien avec la nutrition et la santé. Toutefois, Kemin reconnaît qu’il ne peut accomplir sa mission d’améliorer la qualité de la vie s’il le fait par le biais de l’esclavage ou du traffic humain. Par conséquent, Kemin s’engage à ce que la chaîne d’approvisionnement reflète les valeurs de l’entreprise, et respecte les droits de l’homme. Kemin s’oppose catégoriquement à toutes formes d’esclavage et de traffic humain. Pour ce faire, Kemin s’attend à ce que les fournisseurs obéissent à toutes les lois qui leur demandent de traiter les travailleurs de façon juste, de même que de leur fournir un environnement de travail sécuritaire et sain, tandis que Kemin émet des directives que les fournisseurs doivent suivre pour s’assurer que la relation qu’ils entretiennent ne salira pas sa réputation.

Nos politiques :

Kemin fait appel à sa propre équipe pour vérifier à ce que ses fournisseurs se conforment à toutes les lois, les règles et règlementations correspondantes. Kemin s’assure du respect de l’entente en menant des évaluations sur place ou au bureau, en faisant compléter des questionnaires aux fournisseurs et en obtenant une garantie continue de conformité auprès de ces derniers. De plus, les équipes des achats et du contrôle de la qualité de Kemin demeurent à l’affût des problèmes liés à l’environnement de travail, à la santé, à la sécurité et au travail qui pourraient s’avérer contraires aux exigences de Kemin. Finalement, Kemin maintient des normes de responsabilité internes et des procédures, détaillés dans le Code de conduite, et tout fournisseurs ne s’y conformant pas verra son contrat être résilié.

Diligence raisonnable et gestion du risque :

Kemin attend de tous ses entrepreneurs, ses fournisseurs, ses consultants et ses partenaires commerciaux de tout type à ce qu’ils respectent et se conforment aux normes élevées de l’entreprise, particulièrement en s’assurant que tous les employées et travailleurs soient traités avec dignité et respect, dans un environnement juste et éthique. Malgré les principes soulignés ci-dessus, nous travaillons à identifier, évaluer et surveiller toute zone de risque potentiel en lien avec notre entreprise et nos chaînes d’approvisionnement. Kemin continuera de veiller à ce que tous les risques soient identifiés.

Formation :

Kemin met sur pieds une formation en ligne, qui sera accessible par le biais d’un portail d’apprentissages, pour aider les employées à comprendre ce en quoi consistent les pratiques responsables de travail aux chaînes d’approvisionnement et ce que fait Kemin pour identifier, et minimiser les risques de trafic humain, de travail forcé et de travail infantile à l’intérieur de nos chaînes d’approvisionnement. Toute personne appartement à l’équipe de gestion des chaînes d’approvisionnement devra suivre cette formation.

***

Cette déclaration est faite conformément à la section 54(1) de la loi de l’esclavage moderne du Royaume-Uni de 2015, et elle constitue la déclaration du groupe d’entreprises de Kemin sur l’esclavage et le trafic humain pour l’année fiscale se terminant le 31 décembre 2016. Cette déclaration a également été approuvée par la Direction de Kemin. Kemin a participé activement dans la mise en place des dernières mesures, et il continue à se vouer à la prévention du trafic humain dans le commerce et les chaînes d’approvisionnement.

 

_________________________

Elizabeth A. Nelson

Vice-présidente et directrice des services juridiques

Kemin Industries, inc.

1900 Scott Avenue

Des Moines, Iowa 50317