Le chrome pour la vache laitière

 

KemTRACE® Chromium est une source hautement bio-disponible de chrome qui aide à améliorer l'utilisation du glucose pour augmenter l'énergie et la fonction cellulaire. KemTRACE Chromium est le fruit de plus de 20 ans de recherche de Kemin et est la seule forme de propionate de chrome analysée par l'Agence canadienne d'inspection des aliments et par la Food and Drug Administration américaine.

 

Polygon Dairy Cow

L'insuline est la clé

L'insuline joue un rôle clé dans le fonctionnement optimal des cellules en agissant comme une « clé » dans la serrure de la porte qui permet au glucose d'entrer dans la cellule. Une fois que l'insuline a « ouvert la porte », le glucose sanguin peut pénétrer dans la cellule et être utilisé comme source d'énergie. Le chrome améliore la fonction de l'insuline et permet d'éliminer efficacement le glucose du sang.1

Fonction Immunitaire

Lors de l'activation, les cellules immunitaires deviennent des utilisatrices de glucose obligatories.3 Une augmentation de l'absorption de glucose peut aider les animaux à développer une réponse immunitaire même en cas de crise immunitaire grave — telle que le stress thermique.

Stress Thermique

Des études, conçues pour tester l'effet du chrome sur la production laitière dans des conditions de stress thermique, ont montré que les vaches supplémentées en chrome ingéraient davantage de matière sèche et produisaient plus de lait que les vaches témoins.4

 

Une Vache Avec Davantage D'Énergie:

Il a été démontré que la supplémentation en chrome améliore l'utilisation de l'énergie et réduit l'impact du bilan énergétique négatif en début de lactation.2

 

AVANTAGES CLÉS:

  • Réduit le bilan énergétique négatif7
  • Améliore la fonction immunitaire11
  • Améliore l'efficacité reproductive6
  • Augmente le rendement en lait2,8,9
  • Augmente l'efficacité alimentaire8,10
  • Permet de résister aux effets du stress thermique4

 

Reproduction

Il a été démontré que la supplémentation en chrome réduisait la réduisait la résistance à l'insuline chez les vaches laitières en début de lactation.2 Des études sur le chrome ont également montré sa capacité à réduire la métrite subclinique,5  à améliorer les taux de conception et de grossesse,6 à réduire le nombre de jours précédant la première saillie et à augmenter le nombre d'ovocytes viables chez les vaches recevant un régime alimentaire riche en énergie.7

Conversion Alimentaire

Il a été démontré que le chrome altère l'action de l'insuline et augmente la consommation de matière sèche ou minimise une réduction de l'ingestion d'aliments chez les animaux soumis au stress.8,9,10

Sommaire

Le chrome, un oligo-élément, est nécessaire pour optimiser l'activation du récepteur de l'insuline afin qu'une plus grande quantité de glucose puisse pénétrer dans la cellule. L'ajout de KemTRACE® Chromium au régime alimentaire fournit le chrome nécessaire à l'activation des récepteurs de l'insuline. Le chrome améliore cette réaction, provoquant l'activation du transporteur de glucose et permettant à du glucose supplémentaire d'entrer dans la cellule. Le glucose supplémentaire permettra un meilleur fonctionnement des cellules grâce à l’énergie fournie par le glucose supplémentaire.

  • Le propionate de chrome est une source de chrome hautement biodisponible qui optimise le traitement du glucose par les animaux
  • L'utilisation optimisée du glucose peut améliorer le maintien, la reproduction, la croissance et l'immunité des animaux
  • Réponse cohérente et répétée en raison de son mode d’action efficace au niveau moléculaire
  • Kemin a mené plus de 50 essais de recherche américains sur le chrome
  • KemTRACE Chromium est la seule source de chrome autorisée par l’Agence canadienne d’inspection des aliments pour une utilisation chez les bovins laitiers
  • Efficace et facile à incorporer avec des prémélanges et d'autres ingrédients alimentaires
  • Fabriqué aux États-Unis et disponible en deux concentrations de produits:
    • 0.04% - for usage dans les diètes complètes
    • 0.4% - à utiliser dans un prémélange avant l'inclusion dans des régimes complets

Littérature – le chrome dans la vache laitière

KemTRACE® Chromium pour la vache laitière

 

KemTRACE® Chromium est une source hautement biodisponible de chrome qui aide à stabiliser les récepteurs d’insuline chez les bovins. Cela améliore l’utilisation du glucose pour augmenter l’énergie et le bon fonctionnement des cellules, résultant en une meilleure gestion, reproduction, croissance et immunité des animaux.

Lire la Suite

Mode D'Action

 

KemTRACE® Chromium est une source hautement biodisponible de chrome qui aide à stabiliser les récepteurs d’insuline chez les bovins. Cela améliore l’utilisation du glucose pour augmenter l’énergie et le bon fonctionnement des cellules, résultant en une meilleure gestion, reproduction, croissance et immunité des animaux. L’avantage net est l’augmentation de la rentabilité des bovins de boucherie et des vaches laitières.

Lire la Suite

KemTRACE® Chromium: Essentiel pour votre production laitière

 

Le chrome, un oligo-élément, est nécessaire pour optimiser l'activation du récepteur de l'insuline afin qu'une plus grande quantité de glucose puisse pénétrer dans la cellule. L'ajout d'un supplément de KemTRACE® Chromium au régime fournit le chrome supplémentaire nécessaire à l'activation des récepteurs de l'insuline.

Lire la Suite

Littérature – le chrome et la reproduction

Des troupeaux laitiers canadiens réagissent au propionate de chrome avec plus de lait, une meilleure santé et une reproduction améliorée

 

L'objectif de cette démonstration sur le terrain était d'évaluer l'effet de la supplémentation en chrome sur les performances des bovins laitiers canadiens. Quatre troupeaux laitiers nourris par le même nutritionniste ont participé à la démonstration de juin à novembre 2017, puis ont été suivis jusqu'en juillet 2018. La taille des troupeaux variait de 175 à 500 vaches.

Lire la Suite

Le chrome et la reproduction : un lien prouvé pour l’amélioration de la santé reproductive de votre troupeau

 

Nous demandons beaucoup de la vache laitière d’aujourd’hui : elle doit bien se traire, produire une grande quantité de lait, rester en bonne santé, se reproduire rapidement et produire un veau vivant tous les 12 à 13 mois. Les progrès que nous avons accomplis dans les systèmes de nutrition et de gestion de troupeau au cours des dernières décennies ont conduit à des améliorations de la production de lait et des facteurs de production qui dépassent de loin les performances de reproduction.

Lire la Suite

Chromium in the News

Minimiser les effets négatifs du stress sur la santé et la productivité du troupeau

Mise à jour sur le chrome

Il est primordial de comprendre la relation entre le stress, l’immunité et la santé reproductive du troupeau pour découvrir les pratiques exemplaires en gestion de la nutrition pour votre troupeau laitier. Le supplément en chrome agit principalement pour améliorer la sensibilité à l’insuline et réduire la libération des hormones de stress. Les deux améliorent la santé de la reproduction, notamment la fonction des cellules immunitaires utérines et le rétablissement du cycle ovarien après le vêlage. Finalement, cette amélioration de la santé reproductive générale du troupeau devrait entraîner une réduction des frais vétérinaires et en médicaments, de moindres pertes pour les vaches de réforme, une amélioration du taux de conception et un rendement accru de lait.

On continue d’étudier et d’explorer les oligominéraux dans la nutrition des bovins laitiers. Les oligominéraux n’ont pas d’effet immédiat sur la production de lait, comme l’augmentation des acides aminés, l’ajout de gras et d’huiles ou encore l’amélioration de la digestibilité des fibres. Le rôle des oligominéraux comprend l’amélioration de la fonction des enzymes, la stimulation du métabolisme, l’approvisionnement en antioxydants, l’amélioration de la réaction immunitaire, l’augmentation de la fertilité et l’augmentation de l’ingestion de matière sèche, occasionnant une production accrue de lait.

Progressive Dairyman - French, January 1, 2018.

 

 

Références

1Mertz, W. 1992. Chromium: History and nutritional importance. Biol. Trace Elem. Res. 32:3-8.

2Hayirli et al., 2001. J. Dairy Sci. 84:1218-1230.

3Palsson-McDermott, E. M., and L. A. O'Neill. 2013. BioEssays. 35:965-973.

4Kemin Internal Document, 15-00066.

5Yasui, T., et al., 2014. J. Dairy Sci. 97:1-11.

6Ferguson et al., 2013. J. Dairy Sci. 96(E-Supplement):127.

7Leiva, T., R. F. Cooke, A. P. Brandão, A. C. Aboin, J. Ranches, and J. L. M. Vasconcelos. 2015. Livest. Sci. 180:121-128.

8Y. Al-Saiady, M. & Alishaikh, Mohammed & Al-Mufarrej, Saud & A. Al-Showeimi, T. & Mogawer, Hassan Hosny & Dirrar, A. (2004). Animal Feed Science and Technology - ANIM FEED SCI TECH. 117:223-233. 10.1016/j.anifeedsci.2004.07.008.

9An-Qiang, L., W. Zhi-Sheng, and Z. An-Gup. 2009. Pak. J. Nutr. 8:940-945.

10Vargas-Rodriguez, C. F., K. Yuan, E. C. Titgemeyer, L. K. Mamedova, K. E. Griswold, and B. J. Bradford. 2014. J. Dairy Sci. 97:3815-3821.

Vous avez une question?

Si vous avez une question concernant nos produits et services ou si vous désirez davantage d’information, complétez le formulaire ci-dessous et un membre de notre équipe vous contactera.